Jean-Loïc (The PylGreff Project)

Un « Jean » au plus bas de lui-même… Mais un superbe slam de Monsieur Pyl !

Jean-Loïc picole aussi sur http://monsieurpyl.over-blog.fr/, Twitter  et sur la page Facebook de Jean-Quelque Chose

Jean-Loïc

Jean-Loïc n’est pas alcoolique,

il boit juste de temps en temps,

il boit juste au nouvel an

et les autres jours aussi en fait,

un peu tous les jours en fait,

au repas,

un peu entre les repas,

il boit pour oublier qu’il boit,

il boit et il s’habitue

au fait qu’il a un peu trop bu,

au fait qu’il n’aime pas sa vie,

au fait qu’il en a toujours été ainsi,

qu’il a toujours été mal à l’aise,

les copains, les virées, les amours, la baise…

Et c’est comme une bouée et c’est comme un refuge,

un vent qui pique les joues lors d’une descente en luge…

Il boit et ça lui tourne, il retourne sa veste…

Ni noir, ni blanc mais gris, il ne fait plus un geste…

Allongé sur le sol, il regarde les étoiles,

Jean-Loïc au goulot, une nuit l’avale,

un énorme serpent, une crevette, un cheval…

Il hurle, tempête, gesticule et s’étale…

Il n’est plus qu’une masse informe, liquide…

Jean-Loïc est silence, Jean-Loïc est vide…

Il boit ce qu’il n’est pas et ne sera jamais

mais aurait aimé être et il boit ce qu’il est…

Il boit ce qu’il déteste,

lui-même, les autres,

dans les autres lui-même…

S’il pouvait se cracher dessus,

s’il pouvait se pisser dessus,

s’il pouvait se vomir dessus…

Et bien sûr qu’il peut…

Et il pleut…

Et il pleure…

Il est quelle heure ?

Quelle heure du jour ?

Quelle heure de la nuit ?

Il pleure et puis il rit,

il sait qu’il fait de la peine,

il sait qu’il n’en vaut pas la peine…

Il est pathétique…

Ah la démesure…

Au bout de l’aventure,

la déconfiture…

Jean-Loïc est tombé tout en bas…

La dégringolade

dans les salades…

Jean-Loïc est alcoolique… Non… (ad lib)…

(Et on peut encore et toujours voter chaque jour pour ce blog aux Golden Blog Awards !)

Lire l'article entierCommentaires { 0 }

Rediffusion « Monsieur Courbet »

J’avais commencé un « Film mystère » et puis j’ai été pris par autre chose ce matin (j’ai fait une affiche pour l’école); alors aujourd’hui c’est une redif’ de redif’, puisque c’est une histoire courte que j’avais faite pour le blog il y a longtemps déjà, et que j’ai entièrement redessinée pour 30 Jours de BD, l’histoire passant alors d’une à deux planches. (Le film mystère, ce sera vendredi ;) )

(Et on peut encore et toujours voter chaque jour pour ce blog aux Golden Blog Awards !)

Lire l'article entierCommentaires { 3 }

Liebster Awards, les faits perso 5: Positiver !

Puisque je dois parler de moi pour ces Liebster Awards (Popo ;) ), je dois avouer que pendant longtemps j’ai été le genre de type à se plaindre tout le temps, à voir tout en noir, mais aujourd’hui j’essaie de changer et de positiver, de voir le bon côté des choses… Mais la vie, c’est pas comme au cinéma; par exemple, ça, c’était hier ! ;)

(Et on peut encore et toujours voter chaque jour pour ce blog aux Golden Blog Awards !)

Lire l'article entierCommentaires { 5 }

Jean-Jim-John (The PylGreff Project)

Jean-Jim-John est de ces artistes qui vivent sur un autre plan cosmique que le commun des mortels ! ;)

Les performances et happenings de Jean-Jim-John ont également lieu sur http://monsieurpyl.over-blog.fr/, Twitter  et sur la page Facebook de Jean-Quelque Chose

Jean-Jim-John

Jean-Jim-John est un performer,

un artiste performer…

Il recrache le sang de vaches

sur une toile, ça fait des tâches

immenses et belles…

Alors il bêle

des haïkus

limpides et crus…

Jean-Jim-John est très grand et chauve,

parfois le public se sauve,

quand il malaxe son corps de glaise,

posant des questions qui nous pèsent…

« Qui est en nous ?

Qui sommes-nous ? »…

Il nous épie,

part dans un cri…

Jean-Jim-John est un homme musclé,

sur le visage, des runes tatoués,

il peut parfois se scarifier

pour la violence dénoncer…

On est choqué,

on est secoué,

« L’homme est-il fou ?

Où allons-nous ? »…

Jean-Jim-John aime la transgression,

c’est une profonde introspection

propice à la méditation

et propice à l’élévation…

Des sons stridents,

il serre les dents,

il s’écartèle,

se démantèle…

Jean-Jim-John est un performer,

un artiste performer… (ad lib)

(Et on peut encore et toujours voter chaque jour pour ce blog aux Golden Blog Awards !)

Lire l'article entierCommentaires { 4 }

Rediffusion « L’esprit de Noël »

Une petite redif’ aujourd’hui de planches parues sur le regretté 30 jours de BD…

Et on peut voter chaque jour pour ce blog aux Golden Blog Awards !

Lire l'article entierCommentaires { 2 }

Interlude 118

Et n’oubliez pas qu’on peut voter chaque jour pour ce blog aux Golden Blog Awards !

Lire l'article entierCommentaires { 0 }

Le film mystère 57

Il y a encore quelques semaines, quelqu’un m’a parlé de ce film que je ne connaissais pas; je l’ai donc regardé et il m’est apparu évident que je devais en faire un de mes « films mystères » ! Et vous ? L’avez-vous vu ? Connaissez-vous son titre ? ;)

Et toujours disponible en livre, les cinquante premiers « films mystères » ! Cliquez sur l’image ci-dessous:

Et n’oubliez pas que vous pouvez voter chaque jour pour ce blog à l’occasion des Golden Blog Awards ! ;)

Lire l'article entierCommentaires { 5 }

Jean-Gabriel (The PylGreff Project)

Jean-Gabriel osera t-il passer à l’acte ? ;)

La mauvaise conscience de Jean-Gabriel le travaille aussi sur http://monsieurpyl.over-blog.fr/, Twitter  et sur la page Facebook de Jean-Quelque Chose

Jean-Gabriel

Surtout ne pas flancher,

surtout ne pas trembler,

ça fait trois ans que tu y penses,

à tout retourner dans tous les sens…

IL faudra trouver le sommeil,

après rien ne sera pareil

mais après tu disparaîtras…

Ta vie tu recommenceras…

Jean-Gabriel,

débarrasse-toi d’elle… (*2)

Surtout ne pas faiblir,

toutes ces heures au stand de tir,

avec cet unique but en tête,

faire qu’enfin tout cela s’arrête…

Une dernière humiliation,

le bruit d’une détonation

et là sur le seuil de ta porte,

un voisin la trouvera morte…

Jean-Gabriel,

débarrasse-toi d’elle… (*2)

Surtout ne pas craquer,

tu as tout très bien planifié,

sur tes papiers un nouveau nom,

tu as pris un billet d’avion…

Bien sûr tu reverras la scène,

bien sûr tu feras des cauchemars

mais tu auras brisé tes chaînes

pour t’offrir un nouveau départ…

Jean-Gabriel,

débarrasse-toi d’elle… (*2)

Tout crime mérite un châtiment,

c’est ce que pensent les bien-pensants…

N’y songe plus Jean-Gabriel,

vois pour demain Jean-Gabriel

car tu vivras bien mieux sans elle,

oui tu vivras bien mieux sans elle…

Débarrasse-toi d’elle…

(Oh mon amour, pardonne-moi,

je ne peux plus continuer comme ça…)

Non surtout ne pas avoir peur,

si tu tiens le sang en horreur,

c’est l’affaire de quelques secondes

puis vivre à l’autre bout du monde…

Jean-Gabriel,

débarrasse-toi d’elle… (*2)

Lire l'article entierCommentaires { 4 }

Liebster Awards, les faits perso 4: un gros défaut…

Après avoir été nominé par Popo pour ce « Liebster Award », voici un quatrième truc que je vous dévoile, et c’est un aveu…

Et tiens, puisqu’on est dans ces trucs d’ »awards », ce blog participe aux Golden Blog Awards ! Vous pouvez donc voter pour Le Blog de Philgreff, et vous pouvez même voter chaque jour ! N’hésitez pas, votez ! Votez ! Votez ! Pour que mes rêves deviennent un peu la réalité ! Merci ! ;)

 

Lire l'article entierCommentaires { 5 }

Le film mystère 56

Vu et revu, ce film mystère 56, mais toujours avec bonheur ! En avez-vous trouvé le titre ? ;)

Lire l'article entierCommentaires { 9 }